Foire aux questions

  

Qu'est-ce qu'un orthopédagogue? 


L'Association des orthopédagogues du Québec définit l'orthopédagogue comme un ''pédagogue spécialisé dans le domaine des sciences de l'éducation, qui évalue et intervient auprès de personnes susceptibles de présenter ou présentant des difficultés d'apprentissage en lecture, en écriture ou en mathématique...''.
 

En quoi consiste la formation d’un orthopédagogue?


Les orthopédagogues sont titulaires d’un baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, d’une maîtrise en orthopédagogie ou d’un diplôme d’études supérieures en adaptation scolaire. Une formation continue est offerte par le biais de l'Association des orthopédagogues du Québec.


Qu'est-ce qu'un trouble d'apprentissage?


Un trouble d'apprentissage correspond à une atteinte affectant une ou plusieurs fonctions neuropsychologiques, atteinte qui nuit à l'acquisition de la compréhension, à l'utilisation et au traitement de l'information verbale ou non verbale.

 

Quelle est la différence entre des difficultés d'apprentissage et un trouble d'apprentissage?


 Les difficultés d'apprentissage sont des obstacles à l'apprentissage; elles sont temporaires et sont reliées à ce qu'une personne peut vivre (conditions socioaffectives difficiles, deuil, anxiété, difficultés économiques...). En éliminant les éléments responsables des difficultés, une personne retrouve généralement un rythme d'apprentissage normal.


Le trouble d'apprentissage quant à lui est persistant et permanent. Il ne provient pas d'une déficience intellectuelle ni d'un déficit sensoriel. Il ne résulte pas d'un manque de motivation ou d'encadrement scolaire ni n'est relié à des conditions socioéconomiques difficiles.


Des études évaluent qu’une proportion de 10 à 15% de la population serait affectée par ce trouble, qui peut être inné (présent depuis la naissance) ou acquis (en raison, par exemple, d’un dommage cérébral).


Bien qu’il n’existe encore aucun traitement reconnu pouvant le faire disparaître, il est maintenant démontré que le développement de stratégies compensatoires de même que la mise en place de certains aménagements peuvent faciliter grandement les apprentissages, tant à l’école que dans le milieu de travail.
 

Comment déterminer si mon enfant a besoin d’un orthopédagogue?


Dans le cas de troubles d’apprentissage, il est possible que votre enfant ait déjà reçu un diagnostic. Certains troubles sont spécifiques à une fonction cognitive :


  •   Dyslexie
  •   Dysorthographie
  •   Dyscalculie
  •   Dyspraxie
  •   Dysphasie


D’autres troubles d’apprentissage peuvent également être diagnostiqués :


  • Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H);
  •  Troubles du spectre de l’autisme (TSA);
  •  Problèmes reliés à l’organisation ou l’élaboration de stratégies d’étude en situation d’apprentissage ou d’évaluation.


Il arrive parfois qu’un enfant tente de camoufler ses difficultés, en adoptant certains comportements inhabituels. Dans un tel cas, vous pourriez remarquer que votre enfant :


  •   Manque de motivation à l’école
  •   Affiche un comportement turbulent
  •   Perturbe ses camarades de classe 


Il n’est pas rare que les difficultés qu’il éprouve rendent l’enfant plus anxieux. Cela s’explique par le fait qu’il se fatigue plus rapidement puisqu’ il doit investir plus d’efforts pour accomplir les mêmes tâches. Les difficultés peuvent alors rapidement affecter son estime personnelle.


Il importe donc de déceler au plus tôt les signes qui justifient de faire appel à un orthopédagogue. L’enseignant ou le parent pourrait noter que l’enfant :


  •   Rencontre des problèmes d’organisation
  •   Manque de stratégies d’étude
  •   Présente des retards d’apprentissage
  •   Obtient de mauvais rendements scolaires
  •   Est en voie de rater son année scolaire


Enfin, il faut savoir que l’orthopédagogue peut également travailler de manière efficace avec les élèves présentant des difficultés d’apprentissage ou qui pourraient être susceptibles d’en développer. L’orthopédagogue cherchera alors à trouver des outils pédagogiques qui pourront aider l’élève à progresser.


Comment intervenir?


En premier lieu, une évaluation complète en neuropsychologie devrait être effectuée. Une telle évaluation permet de poser un diagnostic précis et aide l’enfant, les parents et les intervenants à comprendre l’origine des difficultés. De plus, elle permet d’identifier le style d'apprentissage de l’enfant, ce qui l’amènera à utiliser plus efficacement ses forces afin de pallier ses difficultés.


Quels sont les avantages de consulter un orthopédagogue?


· Reconnaître et comprendre ses forces et ses faiblesses.

· Développer un sentiment de compétence (estime de soi).

· Améliorer sa perception de l'école. 

· Favoriser une vision positive du matériel scolaire et pédagogique.

· Reprendre le contrôle de ses apprentissages

. Obtenir de meilleurs résultats scolaires.

· Développer une relation de confiance avec une personne-ressource ayant une compréhension étendue des difficultés que rencontre l’enfant.

 

Après combien de rencontres peut-on espérer voir une amélioration des résultats?


Il n'est pas possible de déterminer avec précision le nombre de rencontres nécessaires. Chaque enfant présente une ou plusieurs difficultés qui sont parfois installées depuis plusieurs années. De plus, de nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur le nombre optimal de rencontres.


Comment se déroulent les premières rencontres?


Le premier contact avec l’enfant et son parent permet de recueillir les informations importantes concernant la situation scolaire et personnelle de l’enfant. Le parent est invité à apporter le dernier bulletin scolaire, le plan d’intervention et les rapports de professionnels qui auraient préalablement été consultés (orthophonie, orthopédagogie, neuropsychologie…). La recherche d’information se poursuivra durant les trois rencontres subséquentes, puisqu’il est essentiel de bien connaître la situation de l’enfant.


Au terme de ces quatre rencontres, je serai en mesure de proposer un plan de travail qui ciblera les aspects à prioriser lors des suivis orthopédagogiques ultérieurs.


Conformément aux termes de la Loi sur la protection du consommateur, une entente de service doit être signée. L’entente m’autorise à travailler avec l’enfant et définit les modalités administratives.

Lorsque le plan de travail aura été établi, il sera possible de planifier les rencontres en communiquant avec moi. Les rencontres peuvent être déplacées ou annulées en respectant un délai minimum de 24 heures, sans quoi des frais de 45 $ seront facturés. Enfin, il sera également possible de mettre fin à l’entente sans aucune pénalité.

 

Sources:


- Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec (MEES) 

- Association des orthopédagogues du Québec (ADOQ) 

- Clinique d’évaluation neuropsychologique et des troubles d’apprentissage de Montréal (CENTAM)